Mort de l'ancien ministre de la Justice, Albin Chalandon, à l'âge de 100 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Mort de l'ancien ministre de la Justice, Albin Chalandon, à l'âge de 100 ans
©AFP

Vive émotion

Mort de l'ancien ministre de la Justice, Albin Chalandon, à l'âge de 100 ans

Ancien ministre et ancien industriel, Albin Chalandon est mort, jeudi 30 juillet à l’âge de 100 ans. Sa disparition a été annoncée par l’actuel garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a salué la mémoire de l’un de ses prédécesseurs, Albin Chalandon. L’ancien PDG d’Elf-Aquitaine et ancien garde des Sceaux était âgé de 100 ans. Il avait épousé, en 1951, la prince Salomé Murat. Albin Chalandon était père de trois enfants. Il partageait la vie de la journaliste Catherine Nay depuis 2016.

Né le 11 juin 1920 à Reyrieux dans l'Ain, Albin Chalandon est entré dans la Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale. Il avait participé à la Libération de Paris en 1944. Albin Chalandon était Grand’Croix de la Légion d’honneur et Croix-de-guerre 1939-1945. 

Lors de sa carrière, il devient membre du cabinet de Léon Blum. Il s’est engagé ensuite dans la vie politique et s’est inscrit au RPF (gaulliste) en 1948. En 1952, il crée la Banque commerciale de Paris, qu'il présidera de 1964 à 1968.

Député des Hauts-de-Seine de 1968 à 1973, il est élu député du Nord en 1986. Il renoncera à son mandat électoral afin d'entrer au gouvernement. Il accéda au poste de Ministre de l’Industrie de Georges Pompidou de mai à juillet 1968. Il a également été ministre de l’Equipement et du Logement dans les gouvernements Couve de Murville (1968-1969) et Chaban-Delmas (1969-1972).

Albin Chalandon est devenu président du groupe nationalisé Elf-Aquitaine de 1977 à 1983. Il a été écarté de ce poste lors de l’arrivée au pouvoir de la gauche pour avoir voulu s’opposer au plan de restructuration de la chimie lourde française. 

Il sera ensuite nommé garde des Sceaux de 1986 à 1988 dans le gouvernement de cohabitation de Jacques Chirac. 

Depuis près de trente ans, il s'état retiré de la vie politique active. 

20 Minutes

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !