Mort de Jeanne Moreau : le cinéma en émoi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Mort de Jeanne Moreau : le cinéma en émoi
©AFP

Hommage

Mort de Jeanne Moreau : le cinéma en émoi

Icône française, la comédienne est morte à 89 ans.

C'est un monument du cinéma français qui s'est éteint. Jeanne Moreau est morte à Paris à l'âge de 89 ans, ce lundi, après une vie marquée par des succès nationaux et internationaux. Née en 1928, elle passe par la Comédie-Française, avant de se faire remarquer en 1950 dans une pièce d'André Gide. Sa carrière au théâtre sera prolifique mais c'est bien le cinéma qui va lui donner la reconnaissance du grand public. Elle obtient un de ses premiers rôles dans le classique "Touchez pas au grisbi" et commence à tourner avec les plus grands : Louis Malle, Édouard Molinaro, Jean-Luc Godard ou  encore François Truffaut.

En 1960, elle obtient le prix d'interprétation féminine à Cannes pour "Moderato cantabile" de Peter Brook. Mais c'est seulement dans les années 1990 qu'elle récolte les prix de son travail : César de la meilleure actrice pour "La vieille qui marchait dans la mer" en 1992, César d'honneur en 1995 puis 2008 et même Oscar d'honneur en 1998. Parmi ses œuvres phares, on retiendra "Ascenseur pour l'échafaud", "Jules et Jim" ou encore "Les Amants." Elle se faisait plus rare à la fin de sa vie. D

De nombreuses personnalités lui ont rendu un dernier hommage.

"Il est des personnalités qui à elles seules semblent résumer leur art. Jeanne Moreau fut de celles-ci. Avec elle disparaît une artiste qui incarnait le cinéma dans sa complexité, sa mémoire, son exigence" a évoqué, de son côté, Emmanuel Macron, dans un communiqué.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !