Une liaison entre Mussolini et la dernière reine d'Italie ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Une liaison entre Mussolini
et la dernière reine d'Italie ?
©

Avec des si...

Une liaison entre Mussolini et la dernière reine d'Italie ?

C'est ce que laisse entendre une lettre écrite dans les années 1970 par le fils du dictateur.

Plus de 70 ans plus tard, on ne sait peut-être pas encore tout sur la sexualité compulsive de Benito Mussolini. Une lettre envoyée par le fils du dictateur à un journaliste italien dans les années 1970 explique qu'il y a eu "une brève période de relations romantiques intimes entre (son) père et la princesse de Piémont".

Marie-José de Belgique, épouse du prince et futur roi d'Italie Humbert de Savoie, aurait donc eu une courte liaison avec le Duce en 1937, qui était connu pour avoir besoin de faire l'amour à une femme au moins une fois par jour. Si la princesse, malheureuse en ménage, n'avait aucun goût pour le fascisme, elle n'aurait donc pas été insensible au charisme de son leader. D'après le fils du dictateur, l'histoire était bien connue dans la famille Mussolini.

Claretta Petacci, la maîtresse de Mussolini, avait déjà fait allusion à l'affaire. Mais d'après elle, c'est la princesse qui aurait fait des avances au Duce, et ce dernier les aurait repoussées.

Marie-José de Savoie s'est séparée de son époux après la guerre et s'est retirée en Suisse, où elle a vécu la plus grande partie de sa vie jusqu'à sa mort en 2001.

Lu sur le Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !