Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture

Marché international

Les nouvelles stars de la K-Pop ne sont plus uniquement coréennes

Afin de conquérir de nouveaux marchés, de plus en plus de groupes de K-Pop sont composés d'artistes étrangers. Les chanteuses coréennes partagent la scène avec des stars du Japon, des Philippines ou de Thaïlande.

Le 22 février dernier, le groupe de K-Pop Z-Girls a sorti son tout premier titre, "What You Waiting For". Aucun membre du groupe n'est pourtant de nationalité coréenne. Les sept chanteuses de Z-Girls sont originaires du Japon, de Thaïlande, du Vietnam, d'Inde, d'Indonésie, des Philippines et de Taïwan.  

Ces artistes sont liées au nouveau label de musique Z-Pop dream. Le label gère aussi la carrirère du groupe masculin Z-Boys. Les chanteurs de cet autre groupe proviennent également des sept mêmes pays. 

Selon des informations de la rédaction de Quartz, cette volonté du label est une stratégie déployée afin de conquérir de nouveaux marchés sur le plan international. Les groupes Z-Boys et Z-Girls vont tenter de séduire les mélomanes du monde entier et de démocratiser encore un peu plus la K-Pop.  

Ce style musical connaît déjà un franc succès au Japon et réalise un chiffre d'affaires mondial de plus de 5 millions de dollars. Ces nouveaux groupes vont tenter de faire évoluer les ventes en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. 

La diversité au sein du groupe et le lien entre les stars et leurs pays permettent de conquérir plus facilement les marchés visés. 

Reste donc à savoir si la K-Pop parviendra un jour à percer en France avec des artistes francophones dans les mois et les années à venir. 

Quartz
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.