Les bourdons développent une addiction pour les pesticides néonicotinoïdes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Les bourdons développent une addiction pour les pesticides néonicotinoïdes
©Victoria Jones / POOL / AFP

Accros aux pesticides

Les bourdons développent une addiction pour les pesticides néonicotinoïdes

D'après une étude publiée dans la revue "Proceedings of the Royal Society B", les bourdons prennent de plus en plus goût aux pesticides néonicotinoïdes.

Si l'on connaissait déjà la toxicité des pesticides pour les abeilles, une nouvelle étude publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society B montre que les bourdons prennent de plus en plus goût aux pesticides néonicotinoïdes.
 
"Il est d’abord apparu que les insectes évitaient la nourriture contenant le pesticide", explique Andres Arce, de l’Imperial College de Londres, ajoutant : "Pourtant, au fur et à mesure où ils testaient la nourriture traitée, ils développaient une préférence pour celle-ci". Richard Gill, co-auteur de l’essai, fait même une constatation plus alarmante : "nos résultats […] montrent certains symptômes de comportement addictif".
 
Pour leurs travaux, des scientifiques britanniques ont proposé aux bourdons deux solutions sucrées, dont l'une contenait des pesticides néonicotinoïdes. Au fur et à mesure, les insectes semblaient préférer les aliments contenant les pesticides. 
 
Le Dr Richard Gill rapporte que "les néonicotinoïdes ciblent des récepteurs nerveux, chez les insectes, qui sont similaires aux récepteurs ciblés par la nicotine chez les mammifères.
Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !