Le Tour de France sera probablement reporté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Le Tour de France sera probablement reporté
©PHILIPPE LOPEZ / AFP

Cyclisme

Le Tour de France sera probablement reporté

"Je n'y crois pas pour la fin du mois de juin et de juillet. Je pense que ce sera plus tard dans l'été", a expliqué, dimanche sur franceinfo, Marc Madiot, président de la Ligne nationale de cyclisme.

Partira, partira pas ? Officiellement, le Tour de France de cyclisme est prévu du 27 juin au 19 juillet prochain. Mais le confinement qui se prolonge et les incertudes concernant l'évolution de l'épidémie de Covid-19 pourraient entraîner son report. 

Interrogé ce dimanche sur franceinfo, Marc Madiot, manager général de l'équipe Groupama-FDJ et président de la Ligne nationale de cyclisme, se dit défavorable à la tenue d'un tour sans public. "Il me semble difficile, et délicat sur 4 000 km de course, d'empêcher la présence du public à un moment ou à un autre." Pour lui, "il faut plutôt espérer une régulation de l'état sanitaire pour envisager un Tour de France dans les meilleures conditions possibles dans un temps assez proche". Mais cela ne devrait pas être le cas d'ici fin juin. "Je n'y crois pas pour la fin du mois de juin et de juillet. Je pense que ce sera plus tard dans l'été", explique Marc Madiot. Il précise : "Il faut d'abord sortir de la période que nous connaissons et envisager un calendrier qui pourrait permettre aux athlètes de s'entraîner et de se remettre en condition pour participer à un éventuel Tour de France. On ne prend pas le départ du Tour de France sans préparation physique et sans compétition préalable."

Sans cette période d'entraînement, non seulement les coureurs ne pourraient pas avoir les forces nécessaires pour concourir, mais surtout les conditions ne seraient pas équitables. En effet, "les degrés de confinement ne sont pas les mêmes suivant les pays où l'on se trouve. En Belgique, les coureurs peuvent continuer à s'entraîner sur la route, c'est le cas en Suisse, ça n'est pas le cas en France, en Espagne et en Italie", souligne-t-il.

FranceTVinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !