Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
©

Couette tueuse

Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !

Martin Taylor,un Écossais de 43 ans, a bien failli mourir étouffé à petit feu par sa couette.

Depuis quelques temps, cet allergique aviaire souffrait d'éssoufflement et de vertiges : comptez près de 30 minutes pour monter les escaliers de sa maison. Les prises de sang ont montré qu'il était exposé à des protéines aviaires. Après de nombreux examens médicals peu concluants, les médecins ont finalement mis le doigt sur le noeud du problème : monsieur et madame Taylor ont récemment fait l'acquisition d'une toute nouvelle couette en... plumes d'oie ! Dès lors, les crises d'asthme de Martin ont une origine toute trouvée.

Un sacré coup de chance pour ce non-fumeur, puisque ces allegies peuvent provoquer des cicatrices sur les poumons, jusqu'à la mort. Les apparitions de symptomes dans la cadre d'une telle allergie peuve,nt se révéler au bout de trois semaines, ou de cinq ans. Après un traitement sous stéroides d'un an - et un changement de litterie -, Martin Taylor a aujourd'hui retrouvé une vie normale. 

CNN

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !