Lady Gaga, l'arnaqueuse ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Lady Gaga, l'arnaqueuse ?
©

Charité

Lady Gaga, l'arnaqueuse ?

La chanteuse est soupçonnée d'avoir bien profité de la vente de ses bracelets pour les victimes du tsunami japonais.

L’œuvre caritative était-elle aussi charitable que cela ?

Pas sûr, à en croire le cabinet d'avocats 1800 LAW FIRM qui soupçonne Lady Gaga d'avoir détourné une partie de l'argent récolté grâce à la vente de bracelets créés pour venir en aide aux victimes du tsunami qui a touché le Nord-Est du Japon en mars dernier.

Vendus 5 dollars pièce, ils étaient également assortis d'une taxe de 0,60 dollars, et de frais de port de 3,99 dollars. C'est cette somme que la chanteuse et la société qui produit les bracelets sont suspectés d'avoir gonflée, et de s'être un peu servis au passage alors que la totalité du produit des ventes était promis aux japonnais sinistrés.

Lady Gaga, qui a donné un concert de solidarité au Japon le week-end dernier, n'a pas tenu à commenter cette affaire. Elle a simplement indiqué que le Japon était désormais "très sûr", qu'il était "bon de venir ici", et que c'était "très beau".

Lu sur The New York Daily News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !