La première autobiographie d'Adolf Hitler redécouverte | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
La première autobiographie d'Adolf Hitler redécouverte
©Reuters

Soirée lecture

La première autobiographie d'Adolf Hitler redécouverte

Rédigé avant Mein Kampf, cet ouvrage a été signé du nom d'un autre auteur, pour lui donner plus de crédit.

Et si Mein Kampf n'était pas le premier ouvrage écrit par Adolf Hitler ? Selon un historien écossais, avant d'avoir rédigé son best-seller lors de sa détention à la prison de Landsberg, en 1924 et 1925, il aurait rédigé une autobiographie publiée en 1923. Son nom Adolf Hitler : Sein Leben und Seine Reden (Adolf Hitler : sa vie et ses discours).

Jusqu'ici, ce livre était considéré comme la première biographie du chef du parti nazi, rédigée par Victor Von Koerber. Or, selon l'historien Thomas Werber, il ne s'agirait pas d'une biographie, mais bien d'une autobiographie.

Il met en avant plusieurs preuves : "J'ai trouvé un témoignage signé et  sous serment de la femme de l'éditeur du livre qui affirmait que Victor von Koerber n'avait pas écrit le livre lui-même et que Hitler avait demandé au général Ludendorff s'il ne pouvait pas trouver un auteur conservateur n’ayant pas de liens avec le parti nazi pour le signer". Un document datant de 1938 et rédigé par Koerber affirme en outre que cette biographie a été écrite “à l’initiative et avec la participation active d’Adolf Hitler”. D'ailleurs, il existe beaucoup de similitudes entre ce livre et Mein Kampf. L'éveil politique d'Hitler y est répété "dans des termes pratiquement identiques dans Mein Kampf”.

Mais pourquoi cet ouvrage serait-il sorti sous un autre nom ? Tout simplement pour lui donner plus de valeur ! Le livre est particulièrement grandiloquent et compare l'arrivée d'Hitler en politique à la résurrection du Christ. "Afin de manipuler au mieux ses potentiels lecteurs, Adolf Hitler aurait donc fait le choix de ne pas sortir l’ouvrage sous son propre nom : ces affirmations grandiloquentes sur le caractère presque “divin” de sa “mission”, affirmées dans la bouche d’un autre, gagnent ainsi en force", explique l'historien.

Lu sur M6 Infos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !