La nuit du 12, Pacifiction, L'innocent en pole position pour faire le plein de nominations aux César 2023 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Dans la catégorie de "meilleur film" se trouve notamment celui du réalisateur Cédric Klapisch.
Dans la catégorie de "meilleur film" se trouve notamment celui du réalisateur Cédric Klapisch.
©AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Cinéma

La nuit du 12, Pacifiction, L'innocent en pole position pour faire le plein de nominations aux César 2023

L'Académie des César publie mercredi matin la liste de celles et ceux qui concourront lors de la 48e cérémonie.

Dans la catégorie de "meilleur film" se trouve notamment le réalisateur Cédric Klapisch. Le cinéaste de L'Auberge espagnole a attiré avec En Corps 1,3 million de curieux. L'histoire d'une danseuse classique (jouée par Marion Barbeau de l'Opéra de Paris) qui se reconstruit après une blessure a fait l'unanimité. Tout comme Louis Garrel, avec L'Innocent, une comédie policière de braquage réjouissante dont il partage l'affiche avec Noémie Merlant.

Autre réalisateur très remarqué cette année: Dominik Moll et sa Nuit du 12, présenté à Cannes. L'auteur de Harry, un ami qui vous veut du bien (César du meilleur réalisateur en 2001) pourrait revenir sur le devant de la scène avec cette enquête sur un féminicide qui en dit autant sur le crime que sur le machisme dans la police. Son drame a fait le plein de trophées aux prix Lumières, remis par la presse internationale.

L'autre grand gagnant de cette soirée des Lumières avait été Pacifiction tourment sur les îles d'Albert Serra dans lequel Benoît Magimel campe un Haut-Commissaire de la République à Tahiti. Cet étrange voyage polynésien avait fin novembre déjà raflé le prix Louis-Delluc 2022, surnommé le « Goncourt du cinéma », ex aequo avec Saint-Omer.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !