Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Une femme tient une affiche de Britney Spears, la bouche fermée, alors que les fans se rassemblent devant le palais de justice du comté de Los Angeles le 14 juillet 2021, lors d'une audience prévue dans l'affaire de tutelle de Britney Spears.
Une femme tient une affiche de Britney Spears, la bouche fermée, alors que les fans se rassemblent devant le palais de justice du comté de Los Angeles le 14 juillet 2021, lors d'une audience prévue dans l'affaire de tutelle de Britney Spears.
©Robyn Beck / AFP

#FreeBritney

La chanteuse Britney Spears annonce qu’elle arrête la scène tant qu’elle restera sous la tutelle de son père

Britney Spears a posté un long message sur son compte Instagram pour annoncer qu’elle ne remontrerait pas sur scène tant que sa tutelle ne sera pas levée.

Britney Spears a révélé, dans un long message mis en ligne samedi soir sur son compte Instagram, qu’elle ne chantera plus sur scène tant qu’elle est restera sous la tutelle de son père.

« Je ne vais pas me produire sur scène en ce moment, pas tant que mon père décide ce que je porte, ce que je dis, fais, pense. J’ai fait ça pendant treize ans… J’arrête ! ».

La chanteuse demande à nouveau que la tutelle exercée par son père envers elle depuis treize ans soit retirée.

L’interprète de « Baby One More Time » a engagé un combat judiciaire pour faire lever la tutelle qui lui a été imposée en 2008. Le régime est principalement administré par son père Jamie.

Se disant « traumatisée », « déprimée », Britney Spears, 39 ans, avait livré le 23 juin devant un tribunal de Los Angeles un témoignage explosif, dans lequel elle avait détaillé le contrôle exercé sur sa vie, ses amitiés, ses finances, et même ses moyens de contraception.

La star a néanmoins toujours continué à travailler, produisant trois albums au cours des treize dernières années et chantant régulièrement sur scène à Las Vegas, où elle était artiste en résidence, une expérience à laquelle elle avait mis un terme en 2019.

C’est à la même période que le mouvement #FreeBritney, orchestré dans la rue et sur les réseaux sociaux par une armée de fans pour la soutenir dans son combat, a pris une forte ampleur. Mercredi dernier, Britney Spears a connu une première victoire. Une juge a autorisé l’artiste à choisir son propre avocat pour se défendre dans cette procédure.

L’intérêt pour la saga judiciaire et psychiatrique de Britney Spears a été relancé récemment par la diffusion d’un documentaire, « Framing Britney Spears », qui explore la dégradation de sa santé mentale et son traitement, parfois cruel, par certains médias.

Dans son message publié sur Instagram, la chanteuse révèle « ne pas avoir aimé la manière dont le documentaire fait resurgir des moments humiliants du passé.  Ça fait longtemps que j’ai surmonté ça ».

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !