L’Elysée dissipe les rumeurs de tensions entre Emmanuel et Brigitte Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
L’Elysée dissipe les rumeurs de tensions entre Emmanuel et Brigitte Macron
©BERTRAND GUAY / AFP

Médisances

L’Elysée dissipe les rumeurs de tensions entre Emmanuel et Brigitte Macron

Depuis le scandale de l’affaire Benalla et avec la succession de départs de ministres du gouvernement, des rumeurs évoquaient d’éventuelles tensions au sein du couple présidentiel.

L’Élysée a tenu à faire une mise au point concernant la vie du couple présidentiel. Selon les dernières rumeurs relayées dans la presse people, le lien entre Emmanuel Macron et Brigitte serait rompu. Frédéric Helbert, l’ancien journaliste pour Europe 1 et BFMTV, avait évoqué  un échange houleux entre la première dame et son époux en octobre. A l’époque, Brigitte Macron se serait réfugiée au Touquet après la succession d’affaires et de tempêtes depuis l’été 2018 avec notamment les départs de Gérard Collomb, Nicolas Hulot et l’affaire Benalla. 

Brigitte Macron aurait alors conseillé à son époux d’"arrêter les conneries maintenant"
 
La première dame est d’autant plus touchée en cet hiver 2018 face au sort qui est réservé à sa famille. Son neveu, Jean Trogneux, le dirigeant d’une chocolaterie à Amiens est la cible de nombreuses menaces.   

Jean Trogneux s’est confié à la rédaction du Parisien sur cette situation : 
 
"On crache sur la vitrine des magasins. On raconte aux salariés qu’ils ont un salaud de patron. Des vendeuses arrivent en pleurs dans mon bureau". 

Selon la rédaction de Closer, l’Elysée a tenu à dissiper les rumeurs de tensions entre Emmanuel Macron et son épouse Brigitte :

"N’importe quoi ! Si elle a quelque chose à lui dire, elle n’a besoin de personne, affirme le palais présidentiel. Il faut arrêter les fantasmes, le président de la République ne prend pas sa femme pour une conseillère occulte". 

La rédaction de Closer dévoile néanmoins que la réputation de la première dame est écornée par le contexte social des Gilets jaunes notamment. Les frais engendrés par ses activités au sein de l'Elysée, son évocation des travaux de rénovation du palais présidentiel ou bien encore ses choix de tenues vestimentaires ont été pointés du doigt récemment. 

Voici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !