L'ancien appartement de François Mitterrand rue de Bièvre est à vendre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'ancien appartement de François Mitterrand rue de Bièvre est à vendre
©GEORGES GOBET / AFP

Une page se tourne

L'ancien appartement de François Mitterrand rue de Bièvre est à vendre

Selon des informations de Challenges, la famille de l'ancien président de la République a mis en vente une partie du logement où François Mitterrand a vécu entre 1971 et 1996.

L'appartement où François Mitterrand a vécu de 1971 jusqu'à son décès en 1996 a été proposé à la vente pour 1,375 million d'euros. Cette information a été révélé par la rédaction de Challenges

Cet appartement de 79 m² est situé au 22, rue de Bièvre dans le cinquième arrondissement de Paris, près de l'Ile Saint-Louis et de la cathédrale Notre-Dame. Selon les chiffres dévoilés, cette somme représente donc un prix au m² d'environ 17.500 euros. D'après des informations du Figaro, ce tarif serait supérieur à la moyenne de cet immeuble construit en 1880. 

L'annonce précise que "des travaux sont à prévoir". 

Le couple Mitterrand a acquis cet ancien relais de poste en 1971. La grande chambre du premier étage était occupée par Danielle Mitterrand. L'ancien président de la République dormait au second étage à l'époque. Il bénéficiait notamment d'un bureau et d'une bibliothèque dans le grenier. 

Danielle Mitterrand a vécu dans cet appartement jusqu'à sa mort en 2011. Le square, situé au 20 de la rue de Bièvre, porte d'ailleurs son nom depuis 2013.  

La famille de l'ancien président de la République va donc céder une partie de l'immeuble parisien où il résidait. Selon des informations de la rédaction de Challenges, le rez-de-chaussée et le premier étage du bâtiment seront cédés. Ce duplex de 80 mètres carrés est proposé à la vente par l'agence de Philippe Menager et Nicolas Hug. 

Challenges

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !