Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
©Capture d'écran Iceland

Drame familiale

L'actrice Charlize Theron revient sur le jour où sa mère a tué son père.

Il y a des cicatrices qui ne se referment jamais. Charlize Theron en est la preuve même en dévoilant pour la première fois le meurtre de son père violent par sa mère alors qu'elle avait 15 ans.

L'actrice sud africaine Charlize Theron a évoqué pour la première fois au journal NPR le meurtre de son père par sa mère et relance le débat des violences conjugales. Adolescente, l'actrice a vu et vécu les sévices physiques et violentes infligées à sa mère par son père drogué et alcoolique. Elle a expliqué "ne pas avoir honte" de cet acte et a fait part de son soutien aux femmes qui subissent ces violences.

Ayant grandi dans une ferme près de Johannesbourg, Charlize Theron a vécu dans un environnement marqué par les abus de son père qu'elle décrit comme un "homme malade" en ajoutant que vivre avec un alcoolique était "une situation impossible". La scène s'est déroulée rapidement. Son père est rentré "saoul et en possession d'un pistolet" et a couru vers l'actrice et sa mère qui ont eu le temps de se réfugier dans les toilettes de la maison. L'homme a tiré sur la porte en direction des deux femmes sans jamais les toucher. Dans la bagarre, sa mère a fini par tuer son père. 

Ce meurtre, qui fait écho avec l'affaire Jacqueline Sauvage, a relancé le débat autour de l'auto-défense des femmes battues.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !