John Galliano fait son come-back comme créateur de mode | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Selon le magazine Glamour, Galliano aurait confirmé cette information et aurait exprimé sa grande reconnaissance pour cette chance de repentance qui lui est offerte.
Selon le magazine Glamour, Galliano aurait confirmé cette information et aurait exprimé sa grande reconnaissance pour cette chance de repentance qui lui est offerte.
©

Grand retour

John Galliano fait son come-back comme créateur de mode

Mais le couturier Oscar de la Renta lui offre une seconde chance : participer pendant trois semaines à l'élaboration du défilé de la collection Automne-Hiver 2013/2014.

Il se faisait discret depuis 2011. Alors licencié par la maison Dior, le créateur avait payé les injures racistes proférées à la terrasse d'un café parisien. Mais le couturier Oscar de la Renta offre à l'artiste l'opportunité d'une seconde chance. Il participera pendant trois semaines à l'élaboration du défilé de la collection Automne-Hiver 2013/2014 d'Oscar de la Renta, présentée début février à New York.

"John et moi nous nous connaissons depuis de nombreuses années et je suis très admiratif de son travail. Il a travaillé longtemps et dur sur son rétablissement et je suis heureux de lui donner l’opportunité de revenir dans le monde de la mode, de lui offrir cette période d'adaptation" a confié Oscar de la Renta au WWD,  Women’s Wear Daily.

Selon le magazine Glamour, Galliano aurait confirmé cette information et aurait exprimé sa grande reconnaissance pour cette chance de repentance qui lui est offerte.

Fera-t-il figure de successeur pour Oscar de la Renta ? Officiellement, le couturier ne cherche personne pour reprendre la flambeau. Mais certains envisagent que les deux créateurs apparaissent côte à côte à la clôture du défilé de février...

Lu sur Elle.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !