Jennifer Aniston : sa mère et les acteurs de Friends pas conviés à son mariage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Jennifer Aniston : sa mère et les acteurs de Friends pas conviés à son mariage
©

Liste noire

Jennifer Aniston : sa mère et les acteurs de Friends pas conviés à son mariage

L'actrice américaine va prochainement se marier avec Justin Theroux avec qui elle partage la vie depuis près d'un an.

Elle est loin de tout faire dans les règles. Alors qu'elle devrait prochainement se marier avec l'acteur et scénariste Justin Theroux (Miami Vice, Mulholland Drive), Jennifer Aniston ne comptera pas sur sa propre mère. Elle aurait en effet annoncé son intention de ne pas inviter Nancy Dow à la cérémonie. C'est ce que raconte une source proche de l'actrice à HollywoodLife : "Jennifer Aniston a peur que sa mère ne parle aux médias après la cérémonie, et elle n’a pas envie de se prendre la tête avec cela". Même si l'annonce peut surprendre, ce ne serait pas une première.

En effet, l'actrice de Marley et moi, Le mytho et tant d'autres, avait déjà écarté sa maman de son mariage avec Brad Pitt en 2000. Et pour cause, Nancy Dow avait accordé une interview sur sa fille sans son accord.

La mère de Jennifer Aniston ne sera pas la seule qui ne participera pas au mariage avec Justin Theroux. "Tout le casting de Friends n’assistera pas au mariage car ils ne veulent pas voler la vedette à Jennifer Aniston et à son mariage. Ils ne veulent pas que les gens parlent d’une réunion de Friends alors que c’est le grand jour de Jennifer Aniston", a ajouté la même source. L'information étonne la presse people car la meilleure amie de Jennifer Aniston n'est autre que Courteney Cox.

Du côté des invités, on trouvera Laura Dern (Jurassic Park) et Emily Blunt (Le Diable s'habille en Prada, L'Agence) voire Sheryl Crow.

Lu sur Elle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !