Face à la fonte des glaciers, la Suisse et l’Italie sont en train de redessiner leur frontière | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Un refuge en Italie est en grande partie sur le territoire suisse en raison de la fonte d’un glacier.
Un refuge en Italie est en grande partie sur le territoire suisse en raison de la fonte d’un glacier.
©Fabrice COFFRINI / AFP

Redécoupage

Face à la fonte des glaciers, la Suisse et l’Italie sont en train de redessiner leur frontière

Un refuge en Italie situé à 3.480 mètres d'altitude est désormais en grande partie sur le territoire suisse en raison de la fonte d’un glacier.

Avec la fonte du glacier de Théodule, la frontière italo-suisse, qui suit la ligne de séparation des eaux, a été modifiée. Les deux tiers du refuge des Guides du Cervin, construit en Italie à 3.480 mètres d'altitude, se trouvent désormais du côté suisse, selon des informations de BFMTV.

Ce refuge a fait l'objet d'intenses négociations diplomatiques pendant plus de trois ans, jusqu'à un compromis trouvé l'année dernière, même si les détails restent secrets.

Ce site est situé à la jonction de Zermatt-Cervinia, une des plus grandes stations de ski au monde, qui se trouve au coeur d'un grand projet de modernisation.

"On a partagé un peu la poire en deux", a expliqué le responsable de la frontière nationale suisse Alain Wicht, qui a pris part aux négociations où chacun a fait des concessions afin de trouver "une solution pour que les deux se sentent sinon gagnants, au moins pas perdants."

Le glacier de Théodule a perdu près d'un quart de sa masse entre 1973 et 2010, et laissé place à de la roche. 

La fonte a forcé la Suisse et l'Italie à revoir leur frontière, normalement définie par la ligne de séparation des eaux, dont l'écoulement vers le Nord marquait le territoire suisse, et celui vers le Sud, l'Italie.

Le contenu de l'accord négocié à Florence en novembre 2021 ne sera dévoilé qu'après son approbation par les autorités - côté suisse, le sujet ne pourra être présenté au Conseil Fédéral qu'en 2023, au plus tôt.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !