Enverront-ils les chars ? La Russie exige des Bulgares de cesser de transformer Lénine et autres héros du communisme en superman ou père Noël | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
En 2011, des artistes bulgares ont transformé les soldats de l'Armée rouge qui avaient repoussé les Nazis de la Bulgarie au cours de la Seconde Guerre mondiale en superhéros Marvel.
En 2011, des artistes bulgares ont transformé les soldats de l'Armée rouge qui avaient repoussé les Nazis de la Bulgarie au cours de la Seconde Guerre mondiale en superhéros Marvel.
©Reuters

Coup de gueule

Enverront-ils les chars ? La Russie exige des Bulgares de cesser de transformer Lénine et autres héros du communisme en superman ou père Noël

Après la profanation d'un monument érigé en l'honneur des troupes soviétiques à Sofia, l'ambassade russe de Bulgarie a demandé aux autorités bulgares de punir les vandales et de prendre des "mesures efficaces" pour "empêcher ce genre d'attaques dans le futur".

Le Kremlin n'est pas content. Après la profanation d'un monument érigé en l'honneur des troupes soviétiques à Sofia, l'ambassade russe de Bulgarie a demandé aux autorités bulgares de punir les vandales et de prendre des "mesures efficaces" pour "empêcher ce genre d'attaques dans le futur", a rapporté l'agence de presse ITAR-Tass. "Nous sommes profondément indignés par la profanation, dans la nuit du 17 au 18 août, par des vandales inconnus du monument aux soldats soviétiques libérateurs dans le quartier de Lozenetz de la capitale bulgare", est-il écrit dans le communiqué. Moscou considère cet acte de vandalisme comme une insulte à la mémoire des soldats tombés au nom de la libération de la Bulgarie et de l'Europe du nazisme.

Le monument en question a donc été tagué le soir de la célébration du 123ème anniversaire du parti socialiste bulgare. De nombreux incidents de ce type ont déjà eu lieu, au grand dam de Moscou. Plus tôt dans l'année, des artistes inconnus avaient notamment peint un monument de l'armée soviétique aux couleurs du drapeau ukrainien.

Ce même monument avait d'abord été peint en rose le 21 août 2013, jour anniversaire de l'invasion de la Tchécoslovaquie en 1968 par les troupes soviétiques.. Avec la mention La Bulgarie s'excuse inscrite sur son socle, en référence au fait que la Bulgarie avait participé à l'invasion...

Et pourquoi rose ? En hommage à l'artiste tchécoslovaque David Cerny, qui, en 1991, avait peint un monument mémorial de la Seconde Guerre mondiale représentant un tank de l'armée soviétique en rose, en plein centre de Prague. Cerny a alors été arrêté et le tank repeint. Après la chute de l'URSS, les députés ont décidé que, finalement, le rose lui allait mieux. C'est désormais un musée militaire.

En 2011, des artistes bulgares ont transformé les soldats de l'Armée rouge qui avaient repoussé les Nazis hors de la Bulgarie au cours de la Seconde Guerre mondiale en superhéros Marvel. La création "pop art", intitulée "Abreast with the Times", a attiré des centaines de personnes prenant la pose avec Superman, le Père Noël, Ronald Mc Donald, Captain America ou encore Robin et le Joker. "L'ambassade russe se doit de mettre en évidence un acte dangereux de vandalisme contre les monuments de l'armée soviétique à Sofia", s'était alors insurgée l'ambassade de Russie à Sofia. Par la suite, 1 700 personnes avaient signé une pétition Facebook pour réclamer que les sculptures ne soient pas repeintes. En vain.

Lu sur The Moscow Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !