Égypte : des présentatrices télé privées d'antenne à cause de leur surpoids | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Égypte : des présentatrices télé privées d'antenne à cause de leur surpoids
©Capture Twitter

Régime

Égypte : des présentatrices télé privées d'antenne à cause de leur surpoids

La directrice de la radiotélévision d'État a forcé ses huit présentatrices rondes à perdre du poids. La décision a suscité de nombreuses réactions dans le pays.

Huit présentatrices égyptiennes ont été privées d'antenne pendant un mois. La cause : leur poids est jugé trop élevé par la direction de la radiotélévision d'État. Elle doivent perdre quelques kilos avant de pouvoir repasser devant les caméras avec une "apparence appropriée", rapporte le site Al-Yawm al-Sabi. Le mercredi 17 août, l'une des journalistes concernées, Khadija Khattab, a indiqué à la presse locale, qu'elle n'avait pas encore formellement reçu cet ordre. Elle a appelé les téléspectateurs à regarder ses dernières apparitions à la télévision et juger eux-mêmes si elle est vraiment "grosse".

Scandaleux 

La décision a provoqué « un tollé dans le pays, une levée de bouclier chez les présentatrices concernées et la colère des organisations de défense des droits de la femme».

D’après le Centre d'orientation et de sensibilisation des femmes, cette mesure "viole la Constitution" et représente une forme de violence contre les femmes. Quant à l'universitaire Wahed Abdul Majid, il estime que la télévision gouvernementale ferait mieux d'améliorer ses programmes, au lieu de se préoccuper de la forme physique de ses présentateurs.

Cependant, d'autres ont félicité la mesure, rapporte la BBC. Par exemple, Fatma Al-Sharawi, une journaliste du quotidien gouvernemental Al-Ahram, estime que les télévisions égyptiennes devraient faire suivre l'exemple de la chaîne d'État. Sur les réseaux sociaux, certains ont également raillé les "bakabouzas", un terme désignant en Égypte les filles en surpoids. 

Lu sur France TV info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !