Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
©Jeff PACHOUD / AFP

Ecran noir ?

Droits TV : Canal+ et beIN Sports ont boycotté l'appel d'offres de la Ligue 1

Canal+ et beIN Sports ont décidé de ne pas participer à l'appel d'offres de la Ligue 1, suite au fiasco Mediapro. Les diffuseurs intéressés par la reprise des matchs du précédent diffuseur avaient jusqu'à lundi midi pour déposer leurs offres au siège de la Ligue de football professionnel.

L'avenir des diffusions des matches de football professionnel est-il menacé en France ? Après les difficultés de Mediapro, le conflit vient de franchir une nouvelle étape sur le dossier des droits TV.
 
Selon des informations de L'Equipe et du Point, Canal+ n'a pas participé à l'appel d'offres qui s'est déroulé ce lundi matin. Le groupe présidé par Maxime Saada avait doublement contesté la consultation de la Ligue de Football professionnel (LFP), devant le Tribunal de commerce de Paris mais aussi auprès de l'Autorité de la concurrence. 
 
Canal+ désirait une remise à plat totale des droits TV du championnat de France de football. 
 
La Ligue a décidé de remettre en vente uniquement les matchs laissés vacants par Mediapro, soit 80% de la L1 et de la L2 pour un total de 830 millions d'euros annuels entre 2020 et 2024. 
 
La chaîne beIN Sports n'aurait pas participé à l'appel d'offres pour les droits TV du football français, selon des informations du Figaro et du Point. 
 
La Ligue aurait néanmoins reçu quatre offres de potentiels acquéreurs des matchs du championnat de football. 
 
Téléfoot continue toujours de diffuser les rencontres durant cette période de transition avant la rétribution officielle des droits. Beaucoup de questions se posent donc sur l'issue de cet appel d'offres. 
Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !