Des complotistes QAnon croient que c'est John Kennedy qui parlait à la foule sous les apparences de Donald Trump | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Donald Trump
Donald Trump
©SAUL LOEB / AFP

Miracle

Des complotistes QAnon croient que c'est John Kennedy qui parlait à la foule sous les apparences de Donald Trump

L'ancien président a animé un grand meeting dans l'Arizona samedi dernier

Après avoir passé les deux derniers mois et demi à Dallas en attendant la réapparition de John F. Kennedy et de son fils, un groupe d'une vingtaine d'adeptes de QAnon, dirigé par un gourou appelé Michael Protzman , a fait un long voyage pour entendre Trump parler lors de son premier grand rassemblement de 2022 raconte le site américain Vice.

Alors que la plupart des partisans de QAnon ont critiqué Trump pour avoir parlé de revenir en 2024 plutôt que d'essayer d'annuler le résultat des élections de 2020, Protzman a déclaré à ses partisans que quelque chose d'énorme s'était produit dans le désert samedi soir.

Selon Protzman, après que Kari Lake, l'ancien présentateur de télévision qui se présente maintenant pour le gouverneur de l'Arizona, ait parlé, Trump l'a fait revenir sur la scène, à côté de lui.

Mais c'était John Kennedy (mort en 1963) qui parlait. La preuve selon Protzman ? Donald Trump était plus petit que d'habitude.

Ceci, alors que d'autres militants du même groupe disent avoir reconnu, dans la foule, le fils de John Kennedy et sa femme Carlyn, tous deux morts dans un accident d'avion en 1999.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !