Coupe du monde 2014 : et les grands gagnants sont… les marques d'alcool | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Coupe du monde 2014 : et les grands gagnants sont… les marques d'alcool
©REUTERS/Darren Staples

Hic

Coupe du monde 2014 : et les grands gagnants sont… les marques d'alcool

C'est ce qu'affirme ce mercredi Jonathan Gornal, journaliste au British Medical Journal.

J-1 avant le début du Mondial. Les fans de foot sont en ébullition, les sélections sont sur le qui-vive, le Brésil est en émoi. A la veille de la cérémonie d'ouverture et du premier match de la Coupe du monde, les pronostics vont bon train. Parmi les favoris de la compétition sont régulièrement cités le Brésil, l'Espagne, l'Argentine ou encore l'Allemagne. Mais en réalité, le grand gagnant devrait être... l'industrie de l'alcool. C'est en tout cas ce qu'indique Jonathan Gornall dans le British Medical Journal.

"Le Brésil, pays-hôte, est certainement le favori pour remporter le Mondial-2014. Mais peu importe le pays qui soulèvera le trophée le 13 juillet (jour de la finale, ndlr), le vrai vainqueur sera l'industrie de l'alcool", prédit ce journaliste indépendant. L'alcool est désormais culturellement lié au monde du football, selon l'auteur de l'article, qui affirme que des millions de jeunes seront exposés au marketing des entreprises de boissons pendant le Mondial.

En effet, la Fédération internationale de football (Fifa) a des liens étroits avec l'industrie de l'alcool. Jonathan Gornall rappelle en effet que la Fifa "possède un long passif consistant à soutenir les intérêts financiers de ses partenaires, notamment Budweiser, le sponsor officiel du tournoi pour la bière, tout en imposant des conditions extrêmes aux gouvernements à travers le monde".

Et de conclure : "Le pouvoir de la Fifa est tel que le Qatar, un pays musulman strict où la législation sur l'alcool est dure, a déjà autorisé la vente d'alcool dans les endroits où les supporteurs se trouveront en 2022".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !