Coronavirus : les conditions de fabrication de plusieurs fromages modifiées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Coronavirus : les conditions de fabrication de plusieurs fromages modifiées
©LOIC VENANCE / AFP

Adaptation

Coronavirus : les conditions de fabrication de plusieurs fromages modifiées

Ces modifications, temporaires et légères, concernant notamment le Bleu d’Auvergne, le comté et le saint-nectaire.

Alors que les ventes de fromages sont en baisse et que l’Europe croule sous le lait, du fait de l'épidémie de Covid-19 qui paralyse le monde entier, les conditions de fabrication du Bleu d'Auvergne, du Comté, du Saint-Nectaire et de la Fourme d'Ambert ont été modifiées temporairement afin de limiter les pertes de lait. Plusieurs arrêtés publiés ce dimanche 19 avril au Journal officiel détaille les dérogations obtenues. Que les amateurs de fromage se rassurent : elles sont légères !

Ainsi, concernant le bleu d’Auvergne et la fourme d'Ambert, le lait nécessaire à leur fabrication pourra être stocké jusqu'à 60 heures à la ferme, contre 48 heures en temps normal. L’emprésurage en fabrication fermière pourra avoir lieu jusqu’à 26 heures (contre 16 habituellement) au plus après la dernière traite. La conservation des fromages pourra se faire à une température descendant jusqu’à – 5 °C (au lieu de 0 °C en temps normal).

Pour le Comté, outre des délais de stockage du lait également allégés, le délai de distribution des fromages découpés passe de deux à cinq jours ouvrés.

Le fromages Saint-Nectaire entrés en congélation à partir du 12 mars (au lieu du 1er avril) pourront, eux bénéficier de l'appellation lors de leur mise en vente l'année prochaine.

Touchées par la fermeture des secteurs de fromage à la coupe dans les supermarchés et celle des marchés de plein air, la filière du comté va produire 8 % de moins durant les trois prochains mois et celle du saint-nectaire a choisi de congeler leurs fromages blancs afin de les affiner et de les vendre plus tard.

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !