Emmanuel Macron se défend d'avoir favorisé la nomination de Philippe Besson au poste de consul de France à Los Angeles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron se défend d'avoir favorisé la nomination de Philippe Besson au poste de consul de France à Los Angeles
©JOEL SAGET / AFP

Soupçons de favoritisme ?

Emmanuel Macron se défend d'avoir favorisé la nomination de Philippe Besson au poste de consul de France à Los Angeles

Le chef de l'Etat indique que la nomination de Philippe Besson au consulat général de France à Los Angeles est conforme à une "tradition" française d'écrivains diplomates et dément tout "copinage".

Le président de la République s'est défendu ce jeudi de tout "copinage" dans le cadre du dossier de la nomination de l'écrivain Philippe Besson au consulat général de France à Los Angeles. 

Emmanuel Macron a indiqué que ce choix était en réalité conforme à une "tradition" française d'écrivains diplomates. Le président en appelle à revenir "à la raison".

"Il n'y a chez moi aucun copinage pour service rendu (...) Je souhaite et je continuerai à ouvrir l'ensemble des postes de responsabilité de l'administration, en particulier de la haute fonction publique, à des gens de talent et de mérite venant d'autres horizons et encore davantage qu'on ne l'a fait jusqu'alors".

La nouvelle de la nomination de Philippe Besson aux Etats-Unis avait été dévoilée par la rédaction du Monde.  Par le passé, Jean-Christophe Ruffin avait notamment été ambassadeur au Sénégal sous la présidence de Nicolas Sarkozy. 

Cette nomination est autorisée par un décret du 3 août. Une série de postes de consuls a donc été ouverte à des personnalités non diplomates de métier. 

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !