Comète Ison : elle n'a finalement pas survécu à son passage près du soleil | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La comète Ison a disparu
La comète Ison a disparu
©Mike Hankey

This is the end

Comète Ison : elle n'a finalement pas survécu à son passage près du soleil

Si tel avait été le cas, on aurait pu l'observer à l'œil nu au moment de Noël.

La comète Ison a beaucoup fait parler d'elle ces derniers jours. Les astronomes ont étudie de près son passage tout près du soleil. Il faut dire qu'elle est passée à 1,1 million de kilomètres de cet astre, soit 150 fois plus près que la distance Terre-Soleil. La chaleur ( les températures ont avoisiné les 2 700 degrés, ndlr) avait provoqué la formation d'une longue traînée lumineuse visible à l’œil nu depuis la Terre. Mais les astrophysiciens se sont longuement interrogés sur le devenir d'Ison, qui doit son nom à l'International Scientific Optical Network (ISON). Allait-elle survivre à ce passage ? Si dans les jours qui ont suivi ce passage, les astronomes étaient persuadés que oui, ce mardi de nouvelles informations viennent contredire ce fait. Désormais, ils en sont certains : ce visiteur céleste a bel et bien disparu. 

"Bien que le moment précis de la fin d'Ison reste incertain, il semble bien qu'elle n'existe plus", a assuré Alex Young, scientifique à la Nasa. "Tout ce qui reste de la comète c'est un nuage de débris sans noyau", a précisé Alex Young, notant la subsistance "de désaccords quant à la chronologie précise" des derniers moments d'Ison. Si la comète avait survécu à son passage si près du soleil, on aurait pu l'observer à l'œil nu durant les fêtes de Noël. Dommage…

Voici les dernières images de la comète Ison : 

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !