Les bibliothèques de New York, ces lieux de débauche... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Les bibliothèques de New York,
ces lieux de débauche...
©

Axxxès permis

Les bibliothèques de New York, ces lieux de débauche...

Au nom de la liberté d'expression, les contenus pornographiques restent accessibles depuis les ordinateurs.

Les bibliothèques new-yorkaises sont le terrain d'un affrontement entre ligues de vertu et défenseurs acharnés de la liberté d'expression. En cause, les petites habitudes coquines de certains utilisateurs de ces lieux publics, qui en profitent pour surfer sur des sites pornographiques au vu et au su de tout le monde.

"Les usagers peuvent regarder tout ce qu'ils veulent sur les ordinateurs", résume la porte-parole de la bibliothèque publique de Brooklyn. Et cela met en rage le président de la Ligue catholique, Bill Donohue :

"Ce qu'ils font, c'est financer avec des fonds publics un appétit pour les choses les plus basses".

Mais les petits et grands pervers qui fréquentent les bibliothèques publiques peuvent compter sur le soutien indéfectible des militants de la liberté d'expression, sacrée aux Etats-Unis. Légalement, il n'est pas permis aux bibliothèques d'empêcher à leurs utilisateurs l'accès à des contenus légaux. Or, la pornographie est tout à fait légale dans le pays.

Lu sur le New York Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !