Apple/Samsung : La juge demande à l’avocat d’Apple s’il "fume du crack" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Apple/Samsung : La juge demande à l’avocat d’Apple s’il "fume du crack"
©

Procès

Apple/Samsung : La juge demande à l’avocat d’Apple s’il "fume du crack"

Le procès entre les deux géants s'achève ce vendredi dans une drôle d'ambiance.

Ambiance. La juge en charge du procès opposant Samsung et Apple, excédée par le comportement des deux firmes, a demandé à l'avocat d'Apple s'il "fumait du crack".

À quatre heures de la clôture des témoignages, Bill Lee, l'avocat de la marque américaine, a présenté une liste de 75 témoins.

Hors d'elle, la juge l'interpelle : "À moins que vous ne fumiez du crack, vous savez que ces témoins ne seront pas appelés !" Bill Lee est alors contraint de se défendre face à la juge : "Tout d'abord je ne fume pas de crack, je peux vous l'assurer. Et nous avons calculé le temps pour qu'ils puissent tous témoigner.

Ce procès dans lequel Apple réclame 2,5 milliards de dollars à Samsung pour violation de brevet, est décrit comme le plus grand procès jamais tenu concernant des brevets. Samsung réclame pour sa part près de 400 millions de dollars. 

Mais là où l'on pourrait imaginer des débats d'experts mornes, selon Reuters, la juge Lucy Koh doit se comporter comme une institutrice...

Le jury devrait commencer les délibérés à partir de mercredi prochain.

Lu sur Le Point.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !