Apple : le géant américain s'éloigne de Foxconn | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Le géant informatique américain Apple prend ses distances avec son fournisseur taïwanais Foxconn.
Le géant informatique américain Apple prend ses distances avec son fournisseur taïwanais Foxconn.
©Reuters

Séparation

Apple : le géant américain s'éloigne de Foxconn

La marque à la pomme devrait se tourner à l'avenir davantage vers Pegatron pour fabriquer ses nouveaux smartphones.

Divorce en vue entre Apple et Foxconn. Le Wall Street Journal révèle en effet que la marque à la pomme aurait décidé de confier à Pegatron, concurrent de son sous-traitant principal Foxconn, la production de son futur iPhone low cost.

Les sources proches du dossier donnent une raison pour justifier ce changement de sous-traitant : en diversifiant les fournisseurs, le géant américain cherche en effet à abaisser les risques d'approvisionnement. La décision aurait ainsi été prise par Apple suite à des problèmes de fabrication par Foxconn sur l'iPhone 5.

Une autre raison explique également pourquoi Apple souhaite désormais se tourner vers Pegatron : le prix. Les experts indiquent en effet que le concurrent de Foxconn est prêt à accepter des marges de profit plus faibles. Les investissements réalisés par Foxconn, notamment pour améliorer la rémunération mais aussi les conditions de travail de ses employés, ont en effet quelque peu éclipsé les économies d'échelle que le sous-traitant pouvait réaliser grâce aux quantités produites. Pour rappel, treize salariés de Foxconn se sont suicidés ces trois dernières années en raison des dures conditions de travail imposées par le fournisseur. 

La situation ne s'annonce donc pas bien pour Foxconn qui tire près de 50% de son chiffre d'affaires de ses contrats avec Apple. Le Wall Street Journal a toutefois assuré que Foxconn cherche à fabriquer sous son propre nom une gamme d'accessoires pour smartphones.

Lu sur Metro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !