« Anéantir » : le titre du nouveau roman de Michel Houellebecq, attendu en librairies en janvier 2022, a été dévoilé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le nouveau roman de Michel Houellebecq attendu en janvier s'intitule « Anéantir ». Ce livre sera publié aux éditions Flammarion le 7 janvier 2022.
Le nouveau roman de Michel Houellebecq attendu en janvier s'intitule « Anéantir ». Ce livre sera publié aux éditions Flammarion le 7 janvier 2022.
©BORIS ROESSLER / DPA / AFP

Flammarion

« Anéantir » : le titre du nouveau roman de Michel Houellebecq, attendu en librairies en janvier 2022, a été dévoilé

Le nouveau roman de Michel Houellebecq attendu en janvier s'intitule « Anéantir ». Le contenu reste secret. Après « Soumission » en 2015 et « Sérotonine » en 2019, ses deux derniers livres, les lecteurs pourront donc retrouver le tout nouveau projet littéraire de Michel Houellebecq dans quelques semaines, le 7 janvier 2022.

Le titre du nouveau roman de Michel Houellebecq, l'un des auteurs français les plus traduits et les plus vendus à l'étranger, vient d’être dévoilé ce vendredi 17 décembre. Ce livre s'intitule « Anéantir ». Il sera publié le 7 janvier 2022. Cette information a été révélée par l'éditeur Flammarion sur son site Internet.

Ce livre de 736 pages a été envoyé ce vendredi 17 décembre à la presse, avec un embargo qui demande aux journalistes de ne rien divulguer de son contenu avant le 30 décembre. Michel Houellebecq n’accordera aucun entretien pour faire la promotion de son livre.

Selon des informations de France Info, Michel Houellebecq s'est impliqué pour la fabrication de l’ouvrage en précisant que son modèle était les livres imprimés en Allemagne qui sont plus lourds, rigides et solides, et avec un papier qui reste durablement blanc.

Les lecteurs n’ont donc plus que quelques semaines à attendre avant de pouvoir découvrir le nouveau livre de Michel Houellebecq.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !