Ancien candidat de Pékin Express, il se présente aujourd'hui à la présidentielle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Ancien candidat de Pékin Express, il se présente aujourd'hui à la présidentielle
©Capture d'écran

2017

Ancien candidat de Pékin Express, il se présente aujourd'hui à la présidentielle

Sa seule promesse : il ne mentira pas.

Jean-Pierre Mélia a décidé de se présenter à l'élection présidentielle de 2017. Qui est Jean-Pierre Mélia ? Si vous posez cette question, c'est que vous ne regardiez pas les saisons 3 et 10 de Pékin Express. 

Ingénieur de formation et ancien cadre dirigeant, Jean-Pierre Mélia est parfaitement sérieux. Il travaille entre six et huit heures par jour à sa candidature, et il a créé son parti politique, Le Vrai Rassemblement, et réunit son équipe de campagne, même si pour l'instant ses seuls permanents sont son épouse et son fils. Comment cherche-t-il à se démarquer des autres ? Il promet une seule chose : ne pas mentir aux français. 

Il compte le démontrer en publiant sa proposition de loi de finances pour 2018.  "Je ne comprends pas pourquoi les journalistes ne demandent pas aux candidats de présenter leur budget alors que le président devra en présenter un quatre mois après son élection", déplore-t-il. "Il suffit que les candidats présentent dix chiffres pour savoir s’ils sont crédibles ou pas."

Si on lui dit qu'il n'a pas le réseau politique pour pouvoir remplir un Gouvernement, il répond qu'une fois élu il fera appel à un cabinet de recrutement pour trouver le premier ministre avec les meilleures compétences, indépendamment de son affiliation politique partisane. 

Pour faire percer sa candidature, il compte sur la communauté des Pieds-Noirs, dont il est issu, sur l'audience de Pékin Express, et sur les médias et les réseaux sociaux. Et pourquoi pas. Après tout, selon un récent sondage, 88% des français estiment que le monde politique français souffre d'un manque de renouvellement de son personnel. 88%, ça fait un bon score...

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !