Alexandre le Grand aurait pu être de taille moyenne et roux selon certains archéologues | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Jusqu'ici, le portrait dépeint d'Alexandre le Grand était celui-ci d'un homme blond athlétique aux yeux bleus.
Jusqu'ici, le portrait dépeint d'Alexandre le Grand était celui-ci d'un homme blond athlétique aux yeux bleus.
©

Hypothèse

Alexandre le Grand aurait pu être de taille moyenne et roux selon certains archéologues

D'après les spécialistes, un squelette récemment retrouvé en Grèce était celui un général macédonien important, de taille moyenne, aux yeux clairs et aux cheveux roux.

Des ossements retrouvés la semaine dernière en Grèce dans une tombe datant du 4ème siècle avant j.-C. proviennent d'un homme de taille moyenne à la peau claire, révèlent les analyses. Des tests ADN permettront de déterminer si l'homme était membre de la famille royale. Pendant longtemps, les archéologues se sont questionnés sur l'origine d'ossements déjà retrouvés dans un tombeau au nord de la Grèce, avant de conclure qu'un des squelettes récemment retrouvés était celui un général important, de taille moyenne, aux yeux clairs et aux cheveux roux.

Jusqu'ici, le portrait dépeint d'Alexandre le Grand était celui-ci d'un homme blond athlétique aux yeux bleus. Plusieurs spécialistes espèrent ainsi prouver que le squelette en question était bien celui d'Alexandre le Grand, en se basant notamment sur les reliques trouvées dans le tombeau. 

Chrysoula Paliadeli, Professeur d'archéologie à Thessalonique, a déclaré : "Grâce aux récents éléments que nous avons obtenu dans des tombeaux macédoniens, dans lesquels aucune intervention humaine n'a lieu après le rite, nous avons aussi trouvé plusieurs armes et objets funéraires". Le ministère grec de la Culture s'est quant à lui montré prudent quant à cette hypothèse. 

lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !