À 96 ans, il enregistre une chanson pour sa défunte femme et arrive en tête des ventes iTunes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Fred Stobaugh s'est fait connaître grâce à un concours organisé par un studio d'enregistrement.
Fred Stobaugh s'est fait connaître grâce à un concours organisé par un studio d'enregistrement.
©

Top of the Pops

À 96 ans, il enregistre une chanson pour sa défunte femme et arrive en tête des ventes iTunes

Fred Stobaugh occupe actuellement la huitième place des charts.

Fred Stobaugh ne s'attendait probablement pas à un tel succès. Cet Américain de 96 ans a récemment perdu son épouse, Lorraine, décédée après 75 années de vie commune. C'est à cette occasion que Fred a écrit une chanson, Oh Sweet Lorraine, qui connaît un énorme succès. Le titre se classe actuellement à la huitième place des ventes sur iTunes, juste derrière We can't stop de Miley Cyrus. Fred Stobaugh se place ainsi devant des artistes comme Jay-Z, Macklemore et Drake.

Le nonagénaire a fait connaitre sa chanson par le biais d'un concours organisé par le studio d'enregistrement Green Shoe. S'il devait envoyer une vidéo le montrant en train de chanter, Fred s'est contenté d'adresser une lettre, accompagnée du texte d'Oh Sweet Lorraine, au studio basé dans l'Illinois. Touché par sa démarche, qui ne correspondait pourtant pas aux critères de sélection du concours, Green Shoe a contacté Fred Stobaugh et lui a permis d'enregistrer gratuitement sa chanson avec l'aide de professionnels.

C'est le chanteur Jacob Colgan qui interprète Oh Sweet Lorraine dont la promotion a été assurée à l'aide d'une vidéo virale qui connaît un grand succès sur Internet. L'attrait du public pour l'histoire de Fred Stobaugh pourrait bien propulser Oh Sweet Lorraine au sommet du classement iTunes et, qui sait, détrôner Eminem, actuellement en tête des charts avec Berzek.

Lu sur Gentside

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !