50 ans : l'âge idéal pour devenir patron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La vitalité professionnelle se définit comme la capacité de mener ses taches "avec passion, vigueur et compétence".
La vitalité professionnelle se définit comme la capacité de mener ses taches "avec passion, vigueur et compétence".
©Flickr/Victor1558

Fleur de l'âge

50 ans : l'âge idéal pour devenir patron

C'est à l'âge mûr que les employés atteindrait leur maximum de "vitalité professionnelle".

Qui a dit que les seniors étaient grillés sur le marché de l'emploi ? Bonne nouvelle : selon une récente étude, les personnes d'âge mur, loin d'être fatiguées, sont en pôle position pour devenir chef.

Selon la recherche menée à l'Université de Haifa en Israël, les managers atteignent leur meilleur niveau de "vitalité professionnelle" aux alentours de 50 ans. La vitalité professionnelle se définit comme la capacité de mener ses taches "avec passion, vigueur et compétence", tout en retirant de la satisfaction de sa performance professionnelle.

Les chercheurs ont examiné tout particulièrement l'efficacité des cadres exerçant dans les domaines de l'ingénierie, du high-tech, et des infrastructures. "Les avantages et les désavantages de prendre des employés matures ont été très largement débattus ces dernières années", ont remarqué les chercheurs. "Cette nouvelle étude montre que le fait d'avancer en âge joue un rôle significatif dans la vitalité."

Lu sur Business News Daily

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !