"Sugar man" : le triomphe de Sixto Rodriguez à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le concert de Sixto Rodriguez a réuni 6 300 personnes au Zénith de Paris ce lundi
Le concert de Sixto Rodriguez a réuni 6 300 personnes au Zénith de Paris ce lundi
©REUTERS/Sumaya Hisham

A guichets fermés

"Sugar man" : le triomphe de Sixto Rodriguez à Paris

Le musicien folk a débuté lundi soir au Zénith une série de trois concerts à guichets fermés à Paris après le succès du film de Malik Bendjelloul, Oscar 2013 du meilleur documentaire.

La roue tourne pour Sixto Rodriguez. La dernière fois qu'il s'était produit à Paris, seulement 50 personnes étaient venues le voir. Ce lundi, son concert à Zénith en a réuni 6 300 ! Ressuscité grâce au Sugar Man de Malik Bendjelloul, le musicien folk a en effet débuté lundi soir au Zénith une série de trois concerts à guichets fermés à . Quasiment inconnu du grand public avant le film que lui a consacré le réalisateur suédois, Oscar 2013 du meilleur documentaire, le chanteur américain aux origines mexicaines, bientôt 71 ans, est donc désormais une véritable icône.

Artiste au destin incroyable, repéré dans un bar, Sixto Rodriguez sort au début des années 70 deux albums inspirés mais restés inaperçus aux Etats-Unis. A son insu, ses titres influencés par la musique afro-américaine et le mouvement hippie, arrivent en Afrique du Sud où il devient l'idole de la jeunesse blanche progressiste, révoltée par l'apartheid. Alors qu'il avait rangé sa guitare pour retourner travailler sur les chantiers de Detroit, il est retrouvé grâce à la ténacité d'une poignée de fans et entame une tournée triomphale au pays de Mandela en 1998, après 20 ans de silence.

Débute alors la seconde vie de Rodriguez. Celle d'un artiste un temps maudit, que l'on croyait mort, et qui après avoir vécu très modestement découvre le succès et conquiert un nouveau public. L'émouvant film de Malik Bendjelloul marque l'apogée de ce retour gagnant et là tout s'enchaîne: la bande-originale du film Sugar Man est bientôt disque d'or en France et les places de concert s'arrachent.

Alors que le DVD du film vient de paraître, Sugar Man est toujours projeté dans 46 salles, dont six à Paris. Il atteindra bientôt les 200 000 spectateurs, un beau succès pour un documentaire.

Vu sur AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !