Ziad Takieddine : un crachat en guise de réponse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Pteu !

Ziad Takieddine : un crachat en guise de réponse

Interrogé sur sa fortune, pour l’émission "Spécial Investigation" de Canal + sur l’évasion fiscale, l'homme d'affaires franco-libanais refuse de répondre, insulte et congédie les journalistes d’un crachat.

C'est ce qu'on appelle une question qui fâche. Interviewé par Canal+ pour l'émission "Spécial Investigation", Ziad Takieddine s'est emporté et n'a pas souhaité répondre à une question portant sur des soupçons d’évasion fiscale.

Hors de lui, l'homme d'affaires franco-libanais a alors lancé quelques insultes avant de cracher au sol pour montrer son mécontentement.

Ziad Takieddine est soupçonné d'avoir touché des commissions occultes après avoir joué les intermédiaires dans deux contrats d'armement signés par le gouvernement Balladur à la fin 1994, dont la vente de sous-marins au Pakistan.

Vu sur Youtube

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !