Viré de la tournée Var-Matin, Jean-Marie Bigard clashe Jean-Marc Pastorino | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Crédits Photo: Capture d'écran / Facebook

Mauvaise blague

Viré de la tournée Var-Matin, Jean-Marie Bigard clashe Jean-Marc Pastorino

Le PDG de Var-Matin a annulé presque 50 dates de l'humoriste suite à sa blague dans l'émission Touche pas à mon poste.

L'humour souvent vulgaire de Jean-Marie Bigard ne semble pas plaire à tout le monde, mais pas de quoi en faire un scandale. Pourtant, le 11 février dernier, l'humoriste a choqué sur le plateau de TPMP sur la chaîne C8 après une blague sur le viol, qui a valu de nombreuses plaintes auprès du CSA. 

Mais l'histoire ne s'arrête pas là puisque Jean-Marc Pastorino, PDG de Var-Matin, a décidé de lui annuler les 49 dates de la tournée prévue dans le Sud-Est l'été prochain : "Je suis détruit. Mes chers amis, je viens de prendre un coup de barre à mine sur la tête. Je devais faire la tournée de Var-Matin cet été, 49 dates, c'était tout mon travail de l'été. Et je viens d'apprendre il y a trois-quarts d'heure que je suis viré" a expliqué Bigard sur son compte Facebook hier.

Celui qui a rempli le Stade de France en 2004 est choqué par la décision prise par Jean-Marc Pastorino et n'a d'ailleurs pas mâché ses mots pour faire part de son mécontentement : "Je suis viré parce que ce conn***, Jean-Marc Pastorino pour ne pas le nommer, il a une vraie paire de cou*****, lui ! Il a écouté trois abrutis qui ont été choqués par une blague que je raconte depuis 30 ans, à la télé aussi bien qu'à la radio, partout ! Et tout d'un coup, il me jette comme une merde de cette tournée."

Jean-Marie Bigard ne compte pas s'arrêter là. Il a proposé de "jouer pour 5 euros la place" à tous les maires du département qui souhaitent le recevoir dans le but de "faire chier Jean-Marc Pastorino et pour faire rire".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !