Uruguay : un journaliste fume un joint en compagnie du président José Mujica | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Capture

Il fallait oser

Uruguay : un journaliste fume un joint en compagnie du président José Mujica

En décembre dernier, les sénateurs ont adopté une loi permettant à l'État de contrôler la production et la vente du cannabis. Une première mondiale.

C'est une scène totalement surréaliste qui s'est déroulée récemment en Uruguay. Comme le rapporte Gentside, un journaliste du magazine Vice a interviewé le président du pays un joint à la main. Le cannabis étant désormais dépénalisé dans ce pays d'Amérique du Sud, le reporter ne risque rien. En effet, au mois de décembre dernier, les sénateurs uruguayens ont définitivement adopté une loi permettant à l'État de contrôler la production et la vente du cannabis. Il s'agit d'une première mondiale même si, dans un cadre plus restrictif, les Pays-Bas et l'Espagne tolèrent déjà la culture de marijuana.

Et depuis la mise en place de cette nouvelle loi, le président de l’Uruguay, José Mujica accorde des interviews aux journalistes du monde entier. Sauf que cette fois-ci elle a quelque peu viré à l'hallucinant. En effet, Krishna Andavolu, journaliste pour le magazine Vice, n’a pas hésité à allumer un joint sous les yeux du chef de l'Etat. Celui-ci lui a alors rétorqué, toujours selon Gentside : "Si vous avez besoin de prendre des drogues pour vous sentir libre, vous êtes foutus. La liberté est dans la tête."

Lu sur Gentside

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !