Thés verts : l'UFC Que Choisir dénonce la présence de pesticides dans la majorité des thés, même bio | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Crédits Photo: Twitter

Breuvage amer

Thés verts : l'UFC Que Choisir dénonce la présence de pesticides dans la majorité des thés, même bio

Seulement trois des seize échantillons de thé testés par le magazine Que choisir sont totalement exempts de pesticides.

De la plantation à la tasse, la feuille de thé subit de nombreuses étapes, lors desquelles des contaminants peuvent s'infiltrer. Même en quantité inférieure aux valeurs limites fixées par la réglementation, leur présence interroge, dans une boisson réputée pleine de vertus.

Le magazine Que choisir a donc testé 16 thés verts en sachets, vendus en grandes surfaces et en enseignes spécialisées, pour un prix de 20 à plus de 300 euros le kilo. La plupart sont d’origine Chine ou Japon et estampillés bio. Surprise : parmi les 16 références testées, aucune n’est totalement exempte de substances indésirables. Cer­taines sont présentes dans l’environne­ment naturel de la plante, mais d’autres sont issues de l’action de l’homme. Ainsi, seuls trois échantillons sont exempts de pesticides (Mariage Frères, Dammann Frères et Touch Organic). Huit renferment de deux à huit substances dont certaines présentent un caractère perturbateur endocrinien ou CMR (cancérogène et/ou mutagène et/ou reprotoxique). Enfin, deux échantillons, des marques Tetley et Twinings, comptabilisent plus de dix résidus issus d’insecticides, de répulsifs et d’herbicides, dont du glyphosate, très soluble dans l’eau.

Lu dans Que choisir

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !