Tensions au sein des LR et candidatures en PACA : "On a eu un combat de coqs parisiens", selon Sophie Cluzel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Dailymotion / France Info / DR
Sophie Cluzel était l'invitée de la matinale de France Info, ce vendredi 7 mai.

Elections régionales

Tensions au sein des LR et candidatures en PACA : "On a eu un combat de coqs parisiens", selon Sophie Cluzel

Sophie Cluzel était l'invitée de France Info ce vendredi 7 mai. Elle a confirmé qu'elle sera candidate avec une liste LREM pour les élections régionales et a fustigé l'attitude des dirigeants des Républicains.
Après l'échec du rapprochement avec le candidat Les Républicains, Renaud Muselier, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, a confirmé sur France Info ce vendredi 7 mai qu'elle présentera une liste LREM au premier tour aux élections régionales en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 
"Je suis candidate de la majorité présidentielle et la majorité présidentielle sera représentée au premier tour. Il y a une alliance qui n'a pas, aujourd'hui, les conditions d'être respectée. Donc je continue, je trace mon chemin, comme toujours". 
 
L'annonce par Jean Castex dimanche du retrait de la liste LREM en Paca au profit de la liste LR conduite par Renaud Muselier avait provoqué des remous au sein du parti Les Républicains. Cette annonce a "déchaîné quelques égos masculins avec des invectives, avec une violence absolument stupéfiante. Je parle plutôt même d'un combat de coqs parisiens auquel on a eu droit, qui est un très mauvais spectacle qu'ils ont donné", selon Sophie Cluzel.
 
Les Républicains ont finalement décidé d'apporter leur "soutien" à Renaud Muselier pour les régionales en Paca, ayant obtenu l'assurance qu'il n'y aurait ni ministre, ni parlementaire LREM sur sa liste. D'après Sophie Cluzel, ces conditions "ont été posées par les apparatchiks parisiens. Il faudrait aussi se détacher de cette ligne de conduite en permanence, d'aller chercher ses ordres à Paris".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !