Sublimotion : découvrez le restaurant le plus cher au monde, qui ouvrira bientôt à Ibiza | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation

Attention les yeux !

Sublimotion : découvrez le restaurant le plus cher au monde, qui ouvrira bientôt à Ibiza

Des menus à 1 500 euros le couvert, des jeux de lumière dans tous les sens, un cadre idyllique... Le Sublimotion Ibiza, qui ouvrira en juin prochain, va en impressionner plus d'un.

Difficile de faire un restaurant plus intimiste que le Sublimotion. Ce "sublime" établissement, qui ouvrira dans les prochaines semaines, à Ibiza, a en effet une capacité d'accueil... d'une douzaine de couverts. Cela suffira pourtant à remplir les caisses de ce lieu, puisque chaque personne devra débourser aux alentours de 1 500 euros pour y manger !

Le Sublimotion est en effet un restaurant quelque peu particulier : ce n'est pas seulement ce qui se passe dans l'assiette qui justifie le prix exorbitant du lieu, mais tout ce qui se déroule autour. Son chef étoilé et créateur, Pablo Roncero, a lui-même du mal à expliquer la portée de son propre concept : "Qu'est-ce que SubliMotion ? C'est difficile à dire. C'est Ibiza, la passion, la gastronomie. Un spectacle totalement différent que vous devez absolument vivre". En pratique, le repas s'accompagne d'un show visuel de tous les instants, des jeux de lumière permettant de modifier du tout au tout l'ambiance de la table.

Ce "théâtre des sens", comme le définit Roncero, fait partie d'un établissement plus important, le Hard Rock Hotel (qui compte déjà des adresses à Las Vegas, Pattaya ou encore Punta Cana) qui, avec le "Sublimotion", devrait honorer haut la main ses 5 étoiles. A moins que vous ne préfériez, à l'autre bout de l'Europe, vous arrêter dans le "meilleur" restaurant du monde, au Danemark...

Vu sur Grubstreet

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !