Sir Alex Ferguson : l'impressionnant hommage d'Old Trafford au mythique entraîneur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Crédits Photo: REUTERS/Phil Noble

Respect

Sir Alex Ferguson : l'impressionnant hommage d'Old Trafford au mythique entraîneur

Le coach de Manchester United avait annoncé sa retraite ce mercredi. Il se rendait ce dimanche pour la dernière fois sur le banc de touche du stade où il a tout gagné.

L’émotion était à son comble. Le stade était plein a craqué. L'ambiance était magnifique. Manchester a rendu l'hommage que Sir Alex Ferguson méritait. Vibrant. En effet, avec l'annonce de la retraite d'Alex Ferguson mercredi, c'est le plus grand entraîneur de l'histoire du football britannique qui va tirer sa révérence, à l'âge de 71 ans, après plus d'un quart de siècle de "success story" à la tête de Manchester United. Et ce dimanche, l'entraîneur écossais se rendait pour la dernière fois sur le banc de touche d'Old Trafford.

Depuis son arrivée à Manchester en 1986, Sir Alex, anobli par la Reine en 1999, a accumulé une impressionnant palmarès: pas moins de 37 trophées, parmi lesquels 13 Championnats d'Angleterre, dont le dernier remporté il y a deux semaines, deux Ligues des champions (1999, 2008) et aussi cinq FA Cup et quatre Coupes de la Ligue. L’œuvre de l'Ecossais est d'autant plus remarquable que les "Red Devils" étaient dans un triste état lorsqu'il en a pris les rênes en novembre 1986, après une modeste carrière de joueur et une première expérience d'entraîneur fructueuse à Aberdeen. United n'avait plus été champion d'Angleterre depuis près de vingt ans et se traînait alors à la 19e place (sur 22 à l'époque).

L'homme de Glasgow, dont il a gardé un très fort accent, a eu la chance de diriger des générations exceptionnelles, depuis celle d'Eric Cantona jusqu'au groupe actuel en passant par les coéquipiers de David Beckham, auteurs du triplé Championnat, Coupe et Ligue des champions en 1999. Mais son plus grand mérite restera celui d'avoir été un découvreur de talents.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !