Singapour : un banquier français surpris en train d'insulter des ouvriers... et poussé à la démission | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Youtube / usisoboh

Zen

Singapour : un banquier français surpris en train d'insulter des ouvriers... et poussé à la démission

Un cadre français de la banque britannique Barclay's a dû quitter son poste à Singapour après avoir insulté des ouvriers singapouriens dans des termes... fort peu diplomatiques.

Pour sauver son image de marque, la banque Barclays n'a pas eu le choix : elle s'est séparée d'un de ses cadres à Singapour, le Français Olivier Desbarres. Il faut dire que ce qui lui est reproché est particulièrement compliqué à défendre...

Il est en effet au coeur d'une vidéo tournée avec un téléphone mobile et postée sur Youtube. On l'y voit balancer des salves d'insultes sur des ouvriers d'un chantier public situé à côté de chez lui, alors qu'il est 9 heures du matin. Entre deux "fuck" (nous nous sommes retenus de les compter), le Wall Street Journal a décelé une pique plus déplacée que les autres : il traiterait en effet les ouvriers d' "animaux chinois".

Le banquier voit la personne qui filme la scène et lui confère la même dose d'insultes, assorties de menaces pour qu'il ne fasse rien de cette vidéo. Raté : après une publication express sur Youtube et une diffusion maximale sur les réseaux sociaux, Barclays se voit obligé de se débarrasser du Français.

Vu sur Rue89

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !