Ségolène Royal : l'armée à Marseille ? "Pourquoi pas" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Reuters

Grands moyens

Ségolène Royal : l'armée à Marseille ? "Pourquoi pas"

L'ancienne candidate à la présidentielle était interrogée par Christophe Barbier, ce jeudi sur iTélé.

Ségolène Royal est très active dans les médias depuis quelques jours. Et sa grande offensive s'est pousuivie ce jeudi matin sur iTélé. L'ancienne candidate à la présidentielle était interrogée sur la situation et les violences à Marseille. Et la réponse de la présidente de la région Poitou-Charente a surpris.

On peut "imaginer une coopération entre la police et l'armée" a-t-elle d'abord dit. Rebondissant sur un sondage Yougov montrant que 57% des Français étaient favorables à l'envoi de l'armée à Marseille contre l'insécurité, elle a répondu "pourquoi pas ? En tout cas, ce sondage, c'est l'expression de l'exaspération des Français, le sentiment que le grand banditisme peut utiliser des armes de guerre". Il y a donc "une interrogation sur les moyens de force et de maintien de l'ordre qui peuvent être mis en face".

"C'est le rôle de la police, bien évidemment, Marseille n'est pas en guerre", a observé la responsable socialiste. "Mais puisqu'il y a des armes de guerre qui sont disséminées..." a-t-elle terminé. Une autre socialiste, Samia Ghali, sénatrice et maire du 8e secteur de Marseille, avait proposé à l'été 2012 l'envoi de l'armée dans la cité phocéenne.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !