Revivez le discours de politique générale d’Elisabeth Borne à l’Assemblée nationale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran DR
Elisabeth Borne a prononcé son discours de politique générale ce mercredi 6 juillet et a décliné la feuille de route du gouvernement.

Première ministre

Revivez le discours de politique générale d’Elisabeth Borne à l’Assemblée nationale

La Première ministre Elisabeth Borne vivait son baptême du feu devant les députés ce mercredi.

Elisabeth Borne a exposé son programme lors de son discours de politique générale, en quête de compromis mais sans demander la confiance des députés. 

Devant une Assemblée qui s’est effectivement montrée houleuse tout au long de son intervention, mêlant rires et huées, la Première ministre a d’abord prévenu que les Français devraient « travailler progressivement un peu plus longtemps » en évoquant la réforme des retraites :

« Notre pays a besoin d’une réforme de son système de retraite », réforme qui « ne sera pas uniforme », qui « devra prendre en compte les carrières longues et la pénibilité » et « veiller au maintien dans l’emploi des seniors ».

Cette réforme sera menée « dans la concertation avec les partenaires sociaux, en associant les parlementaires le plus en amont possible ».

Elisabeth Borne a aussi promis des « réponses radicales à l’urgence écologique », que ce soit « dans notre manière de produire, de nous loger, de nous déplacer, de consommer. Dès le mois de septembre, nous lancerons une vaste concertation en vue d’une loi d’orientation énergie climat », en promettant de définir « filière par filière, territoire par territoire » des « objectifs de réduction d’émissions, des étapes et des moyens appropriés ».

Elle a confirmé l’intention de l’Etat de renationaliser à 100 % le groupe EDF. 

« Je vous confirme aujourd’hui l’intention de l’État de détenir 100 % du capital d’EDF. Cette évolution permettra à EDF de renforcer sa capacité à mener dans les meilleurs délais des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique ».

Parmi les autres annonces d’Elisabeth Borne, le gouvernement  également créer « un service public de la petite enfance » afin d’ouvrir 200 000 places d’accueil supplémentaires pour répondre au besoin actuel de solutions de garde des jeunes enfants.

Elisabeth Borne veut rendre accessible dès la 6e le pass culture, qui permet actuellement aux 15-18 ans de disposer d’un budget de 300 euros pour acheter des produits culturels.

« Mon gouvernement réformera, avec vous, avec les associations, l’Allocation adultes handicapés » (AAH), a promis Elisabeth Borne. « Nous partirons du principe de la déconjugalisation », a-t-elle indiqué.

La Première ministre a annoncé l’organisation d’une « conférence nationale du handicap » début 2023.

Elisabeth Borne a aussi tenu à rendre hommage à toutes les femmes « qui ont ouvert le chemin avant nous » en politique :

« Je sais, dans cette Assemblée présidée pour la première fois par une femme et comme chaque femme sur ces bancs, ce que je dois à toutes celles qui ont ouvert le chemin avant nous. Je pense aux 33 premières femmes à faire leur entrée dans cet hémicycle au lendemain de la Libération. Je pense à Simone Veil, dont la force et le courage m’inspirent à ce pupitre. Je pense à Edith Cresson, première femme à accéder aux fonctions de Première ministre. Je crois à la force de l’exemple et le combat continuera jusqu’à ce que l’égalité ne pose plus de question ».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !