Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Hommage national

Retrouvez l'intégralité du discours d'Emmanuel Macron en hommage aux treize militaires français morts au Mali

Dans le cadre de la cérémonie organisée aux Invalides, Emmanuel Macron a rendu hommage aux treize soldats tués au Mali. Le président de la République a prononcé leur éloge funèbre avant de leur remettre la légion d'honneur à titre posthume. 

L'armée française n'avait pas connu un tel drame depuis les 58 morts de l'attentat contre le QG français Drakkar à Beyrouth en 1983. 

Emmanuel Macron a salué la mémoire des soldats et s'est "incliné" devant leur sacrifice. 

Près de 2.500 personnes ont assisté dans la cour d'honneur des Invalides à cet hommage national. 

Le président de la République Emmanuel Macron a prononcé ces mots lors de son discours en hommage aux treize militaires français tués au Mali : 

"La liberté a souvent, hélas, le goût du sang versé (…) Ils sont morts en opération, pour la France, pour la protection des peuples du Sahel, pour la sécurité de leurs compatriotes et pour la liberté du monde, pour nous tous qui sommes là (…) Voyez la nation s'unir autour de vous. Une nation unie autour du sacrifice de ses enfants pour qu'elle vive libre, forte et fière. Vous étiez treize soldats, treize engagés volontaires, engagés pour une idée de la France qui vaut d’être servie. Un engagement profond, modeste et discret rendu public par le sacrifice. Volontaire car chacun avait choisi seul, de parcours le chemin de l'honneur d'être homme. Ce que nous saluons c'est non seulement le devoir de ceux qui servaient la France sous les armes mais l'acceptation lucide et profond de ce devoir qui fait du soldat Français un citoyen d'autant plus admirable. (...) Treize destins français, treize hommes que la fraternité avait rapprochés et que la mort à jamais a unis. Treize noms qui seront inscrits demain aux monuments aux morts en opération extérieure ".

Nicolas Sarkozy et François Hollande étaient présents. Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, est aussi venu en France pour assister à cette cérémonie d'hommage.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !