Retrouvez la conférence de presse d’Emmanuel Macron et d’Angela Merkel sur le plan de relance européen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

500 milliards d’euros

Retrouvez la conférence de presse d’Emmanuel Macron et d’Angela Merkel sur le plan de relance européen

Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel ont dévoilé ce lundi 18 mai, à l’occasion d’une conférence de presse, un plan de relance pour l'Europe de 500 milliards d'euros face à l'impact économique du coronavirus, qui plonge l’UE dans une récession d'ampleur historique.

"Pour soutenir une reprise durable qui rétablisse et renforce la croissance dans l'UE, l'Allemagne et la France soutiennent la création d'un Fonds de relance ambitieux, temporaire et ciblé" dans le cadre du prochain budget de l'UE doté "de 500 milliards d'euros", selon une déclaration commune.

Emmanuel Macron a également indiqué que la création d'une "Europe de la santé doit devenir notre priorité" dans le cadre de la réponse européenne à la crise du coronavirus :

"Notre volonté est de doter l'Europe de compétences très concrètes en matière de santé. Avec des stocks communs de masques et de tests, des capacités d'achats communes et coordonnées pour les traitements et les vaccins, des plans de prévention partagés des épidémies, des méthodes communes pour recenser les cas. Cette Europe de la santé n'a jamais existé, elle doit devenir notre priorité".

La Commission européenne "se réjouit" de la proposition franco-allemande de 500 milliards d'euros pour la relance économique au sein de l'Union européenne.

La France et l’Allemagne vont devoir convaincre leurs partenaires européens pour la mise en place de cet ambitieux plan de relance à l’échelle européenne. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !