Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

Hommage national

Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty

L’hommage national à Samuel Paty s’est déroulé dans la cour d’honneur de la Sorbonne ce mercredi. De nombreuses personnes ont suivi la cérémonie à l’extérieur pour marquer leur soutien à l’enseignant assassiné.

Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l’enseignant tué lors de l’attentat perpétré à Conflans-Sainte-Honorine.

Très ému, le président de République a remis la Légion d’honneur à titre posthume à Samuel Paty, dans un cercle intime.

Le chef de l’Etat a dénoncé la "conspiration funeste" et "la haine de l’autre", dont a été victime le professeur d’histoire-géographie, tué à 47 ans "parce qu’il incarnait la République".

"Nous continuerons, professeur. Nous défendrons la liberté que vous enseigniez si bien et nous porterons la laïcité".

Emmanuel Macron a dénoncé "les lâches" qui ont livré Samuel Paty "aux barbares" et qui ne "méritent pas" qu’on parle d’eux. 

Le chef de l’Etat a rendu hommage au professeur qu’était Samuel Paty :

"Nous avons tous, ancré dans nos cœurs, dans nos mémoires le souvenir d'un professeur qui a changé le cours de notre existence. Vous savez, cet instituteur qui nous a appris à lire, à compter, à nous faire confiance. Cet enseignant qui ne nous a pas seulement transmis un savoir, mais nous a ouvert un chemin. Samuel Paty était de ceux-là, de ses professeurs que l'on n'oublie pas, de ces passionnés capables de passer des nuits à apprendre l'histoire, un professeur qui se remettait mille fois en question, comme pour un cours sur la liberté d'expression et la liberté de conscience qu'il préparait depuis juillet. Samuel Paty incarnait au fond le professeur dont rêvait Jaurès, dans cette lettre aux instituteurs qui vient d'être lue : la fermeté unie à la tendresse, celui qui montre la grandeur de la pensée, enseigne le respect".

Emmanuel Macron a défendu et salué la mission qui animait Samuel Paty :

"Faire des républicains, c'était le combat de Samuel Paty. Et c'est cette tâche, aujourd'hui, qui peut paraître titanesque, notamment là où la violence, l'intimidation, parfois la résignation, prennent le dessus. Elle est plus essentielle, plus actuelle que jamais. Ici, en France, nous aimons notre nation, sa géographie, ses paysages et son histoire. (…) Alors oui, dans chaque école, chaque collège, dans chaque lycée, nous redonneront aux professeurs le pouvoir de faire des républicains".

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !