Prise d'otage de Vincennes : quand un téléphone mal raccroché permet à RTL d'enregistrer un dialogue entre Coulibaly et les otages | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Moment de radio

Prise d'otage de Vincennes : quand un téléphone mal raccroché permet à RTL d'enregistrer un dialogue entre Coulibaly et les otages

La rédaction de RTL a pu entrer en liaison téléphonique avec l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, hier. On y entend le terroriste se justifier face à ses otages.

C'est un document incroyable, que RTL a choisi de ne pas diffuser hier pour ne pas gêner le travail de la police. Il est 15h lorsque la radio décide d'appeler l'Hyper Cacher de Vincennes, où se déroule la prise d'otages qui a fait cinq morts.

A la grande surprise de la journaliste, Amedy Coulibaly, le preneur d'otages, décroche, mais ne répond pas directement. Après avoir mal raccroché le combiné, il engage la conversation avec plusieurs otages.

Il y justifie son action : "À chaque fois, eux, ils essaient de vous faire croire que les musulmans sont des terroristes. Moi, je suis né en France. S'ils n'avaient pas été attaqués ailleurs, je ne serais pas là".

Le preneur d'otages explique que son action est une vengeance à la fois contre l'État syrien et la coalition occidentale présente au Mali, en Irak ou en Afghanistan. Il avance ensuite d'autres arguments plus brouillons : "C'est vous qui avez élu vos gouvernements (sic) et vos gouvernements ne vous ont jamais caché que vous alliez faire la guerre au Mali ou ailleurs. Premièrement. Deuxièmement, c'est vous qui les financez. Vous payez les taxes et des trucs et vous êtes d'accord".

"On est obligé", tente de répondre un otage. Réponse immédiate : "Hein ? On n'est pas obligé, je ne paie pas mes impôts, moi". L'otage répond : "Quand je paie mes impôts, c'est pour les routes, les écoles (...) On paie nos impôts mais on fait de mal à personne". Le terroriste reprend : "Si jamais tous les individus arrivent à s'unir, comme là pour Charlie Hebdo, pour élire leur président, eh ben faites la même chose en vous unissant. Faites des manifestations et dites : 'Laissez les musulmans tranquille et vous nous laissez tranquille'. Pourquoi vous ne le faites pas ?"

Entendu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !