Près de 18 % des cryptomonnaies viennent du Kazakhstan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Crédits Photo: OZAN KOSE / AFP
le Kazakhstan représentait à lui seul l'année dernière 18% des Blockchains qui composent les Bitcoins.

Précieux serveurs

Près de 18 % des cryptomonnaies viennent du Kazakhstan

Alors que le Kazakhstan a été marqué par des manifestations, des scènes d’émeutes suite à la hausse du prix du carburant, le pays est le berceau d’une grande partie des cryptomonnaies.

La région du nord-est du Kazakhstan est le berceau d’une grande partie des cryptomonnaies à l'échelle planétaire. Les hangars au Kazakhstan forment l'un des plus vastes complexes du marché des devises virtuelles.

Suite au récent mouvement de contestation, le président Tokaïev avait décidé de couper les connexions Internet lors des premiers instants de la crise. Cette décision a alors privé le marché des cryptomonnaies de la puissance de calcul des ordinateurs du Kazakhstan.

D’après l'Université de Cambridge et selon la rédaction d’Euronews, le Kazakhstan représentait à lui seul l'année dernière 18% des Blockchains qui composent les Bitcoins.

Le système de création des cryptomonnaies s'adapte à la puissance de calcul disponible dans le monde. Lors des premiers jours de la crise du Kazakhstan, le cours du Bitcoin a enregistré une forte baisse.

Après des jours de violences et d'émeutes, la vie semble reprendre à Almaty en ce 10 janvier. Internet est à nouveau accessible dans le pays, selon des informations de France Info. 

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !