Prague : l'extrême droite tchèque simule une attaque de l'Etat islamique et sème le chaos | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Flippant

Prague : l'extrême droite tchèque simule une attaque de l'Etat islamique et sème le chaos

Le centre historique de la capitale tchèque a été perturbé dimanche par une action de militants d'extrême droite, défilant en chameau et en Hummer.

Des membres d'un parti d'extrême droite tchèque ont simulé ce dimanche l'invasion de Prague par l'Etat islamique, a l'initiative de l’islamophobe Martin Konvička. Les auteurs ont circulé sur la place de la Vieille-Ville à dos de… chameau et en Hummer, en lançant des "Allahu Akbar" et en tirant au ciel avec des kalachnikovs factices,

Le jour avait été choisi avec cynisme puisque la ville commémorait ce dimanche l'écrasement du Printemps de Prague par les chars russes, en 1968. ". Une vague de panique s'est alors installée provoquant des dizaines de blessés, dans les mouvements de foule. Le "happening" a été interrompu par la police au bout de 20 minutes.

Il semblerait que le rassemblement ait pris de court la capitale tchèque, qui avoue avoir autorisé cette manifestation, sans en mesurer les conséquences. D’après Vít Hofman, un porte-parole de la mairie, il n’était alors pas possible d’en connaître le contenu exact et donc difficile de l’interdire. Adriana Krnáčová, maire de Prague, a indiqué que cette action aura des conséquences judiciaires.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !